Les rencontres de Ciel! Mon Serment! : Expériences de la douleur

Pr David Lebreton, anthropologue et sociologue à l’université de Strasbourg, vient nous parler de l’anthropologie de la douleur


Mardi 25 Juin, 18h30
Amphithéâtre 350, Faculté de médecine de Rouen

Réservation ci-dessous


La douleur est marquée par l’appartenance sociale et culturelle de l’individu et ce qu’il en fait.

 

Au-delà, toute douleur transforme en profondeur pour le meilleur ou pour le pire l’homme qui en est frappé. Mais seules les circonstances qui l’enveloppent lui donnent sens en provoquant une somme plus ou moins grande de souffrance.
Dans le contexte de la maladie, de l’accident ou d’une douleur rebelle, l’expérience est presque toujours celle d’une mutilation. L’individu est réduit à l’ombre de lui-même. Sa souffrance est intense.

 

Pourtant, même dans ces circonstances où la souffrance déborde la douleur, la question du sens introduit une modulation due à la qualité de l’entourage, aux appartenances sociales, culturelles, aux singularités personnelles, à l’image de techniques du corps qui permettent d’exercer un contrôle du ressenti (hypnose, relaxation, imagerie mentale, autohypnose…). Une douleur choisie et contrôlée par une discipline personnelle dans un but de révélation de soi (sport, body art, suspensions, réalisation d’un tatouage, pose d’un piercing, etc.) ne contient qu’une parcelle dérisoire de souffrance, même si elle fait mal. Il reste à assumer une pénibilité supportable. Dans les scarifications adolescentes, par exemple, la douleur protège d’une souffrance de vie.

 

La conférence montrera que la souffrance est le ressenti subjectif de la douleur et qu’elle est plus ou moins intense selon les situations.

 

David Le Breton : Professeur de sociologie à l’université de Strasbourg. Membre de l’Institut Universitaire de France. Membre de l’Institut des Études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS).
Auteur notamment sur ce thème de : Expériences de la douleur. Entre destruction et renaissance (Métailié), Tenir. douleur chronique et réinvention de soi (Métailié), Anthropologie de la douleur (Métailié), Lhomme douloureux (avec G. Simonnet et B. Laurent), Odile Jacob

 

Propulsé par HelloAsso

Laisser un commentaire