Ciel! Mon Serment! …c’est quoi…?

Après l’article Notre Philosophie, vous connaissez le fond de notre pensée. Mais, peut être vous demandez vous comment nous comptons réaliser cela.

Il faut pour cela comprendre quelques principes de l’interaction soignant-soigné:

(NDR: Pour des questions de commodité et pour éviter tout ostracisme- très loin de notre philosophie- ici, médecin= soignant. Alors, ami-e-s SF, amies, infirmières, ami-e-s soignant en général,  CMS parle aussi pour vous. Nous travaillons avec les médecins principalement jusqu’alors, mais nos idées dépassent ces limites professionnelles.)

  • Un soignant ( un médecin) est un être humain comme les autres
  • Il doit interagir dans des conditions et à des moments qui sont souvent plus difficiles que les autres.

Pour bien interagir la seule science médicale ne suffit pas:

  • Un soignant se doit de bien se connaître. Il doit utiliser et maîtriser son intelligence émotionnelle. Les enseignants en communication et les psychologues, les artistes et tout particulièrement les comédiens (véritables professionnels de l’interaction) peuvent l’y aider.
  • Il doit se sentir libre de travailler sur lui-même dans un environnement sécurisé et bienveillant. La jeunesse, le dynamisme d’un étudiant peuvent devenir si mal encadrées, autant de fragilités. La pédagogie par simulation et patients-simulés est la meilleure pour répondre à cela. De nombreux étudiants possèdent des qualités intrinsèques qu’il s’agit de préserver et de développer. Pour certains, il suffit simplement de les aider à les révéler. Pour d’autres, les conduire à les apprendre.
  • Il se doit aussi de comprendre, non seulement les émotions de ses patients, mais tout ce qui lie ce dernier à son environnement au sens large (naturel, familial, sentimental, travail, économique, …). Les sciences humaines et sociales deviennent alors un complément majeur de la science médicale.
  • Il doit savoir apprendre des patients eux-même. Soit directement ( patients experts), soit indirectement via leurs conseils  à destination des patients-simulés.
  • Et très souvent, savoir lâcher la pression. Le jeu collectif théâtral est une excellente soupape, et apporte souvent plus de relaxation qu’une  bonne séance de sport en solo.

Nos objectifs associatifs découlent de ces principes, et nous mettons en place plusieurs dispositifs nous permettant de les atteindre.

Nous formons  régulièrement des patients simulés amateurs et  professionnels (en fonction des besoins pédagogiques). Afin de pouvoir travailler avec des comédiens professionnels, la Direction Régionale des Affaires Culturelles nous a attribué une licence d’employeur du spectacle vivant.

Nous concevons et produisons les formations de simulation en communication médicale pour toutes les structures (universitaires, hospitalières, privées) désirant améliorer les connaissances de leur personnel médical et paramédical dans le relation soignant-soigné.

Nous souhaitons dès 2017 travailler avec des patients-experts (encore appelés patients-ressources). De vrais patients qui enseignent ce qu’il savent de leur vécu et de leur maladie à de vrais professionnels. Nous travaillons d’ors et déjà avec les associations représentatives de patients.

Nous avons ouvert un atelier théâtre nommé Doctors Studio pour les étudiants du campus Martainville à Rouen (Médecine, Pharmacie, Sage-Femme, et professions paramédicales).

Nous organisons les Rencontres de CMS, au cours desquels nous favorisons la rencontre des sciences humaines, des arts et de la médecine. Elle peuvent être de quelques heures ( format conférence comme celle-ci) ou d’une journée thématique complète ( ex: en Octobre 2017, une journée complète sur « Musique  et Cerveau »).

Nous travaillons à la création de groupes de parole et de médecine narrative (les Talking Heads) pour libérer celle des étudiants, et plus tard on l’espère celle des médecins, et des autres soignants.

Nous développons des sujets de recherche en pédagogie médicale sur ces thématiques qui sont au cour de notre projet.

Enfin, nous avons pour objectifs de rassembler. Et pour rassembler, nous pensons qu’il est nécessaire de fédérer toutes les initiatives semblables à la nôtre en France et à l’étranger. En 2018, peut être un congrès national verra t’il le jour sous notre pilotage.

 

Nous ne recevons à ce jour aucune subvention. Nous y travaillons activement.

Pour nous aider , vous pouvez:

 

 

 

Laisser un commentaire